Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Joseph Quesnot. -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1946-1953. L’Assemblée représentative | Les présidents de l'Assemblée | Joseph Quesnot.

Les présidents de l'assemblée

Joseph Quesnot 1895 - 1949

Né à Beziers le 25 septembre 1895. Il n'achève pas des études de commerce, industrie et agriculture à Grenoble à l’école Vaucanson. Venu à Tahiti, il est d’abord comptable, puis directeur d’une société d’import-export. Il a été élu conseiller municipal de Papeete de 1933 à 1935, il démissionne pour protester contre « l’attitude inamicale injustifiée du maire envers le chef de la colonie ». Il est redevenu conseiller municipal après-guerre. Il a présidé la Chambre de commerce de 1933 à 1937. Élu à l’assemblée représentative, il en devient le premier président et il est élu conseiller de la République du 22 décembre 1946 à sa mort, le 31 mars 1949. Il n’est jamais intervenu au Sénat.
Robert Lassalle-Séré a écrit que Joseph Quesnot jouissait « d’une grande influence à Tahiti si ce n’est dans les archipels », mais il aurait été un adversaire résolu de l’Administration à laquelle il aurait imputé les événements du Ville d’Amiens. Toujours d’après Lassalle-Séré, il aurait tenté de faire entendre raison aux émeutiers mais n’aurait pas été assez net.
« Ses critiques incessantes et acerbes » contre l’Administration auraient créé le climat favorable aux agitateurs.
Il est vrai que dans un discours du 28 avril 1947, il réclamait une large décentralisation et critiquait « les mesures imposées par le département, ignorant trop souvent les conditions particulières de chaque territoire, ou n’en ayant cure, vont fréquemment à l’encontre des intérêts essentiels de ces derniers, suscitant critiques et mécontentement, eux-mêmes préjudiciables à l’influence française… »

[J.M.Regnault]

Retour en haut de page