Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - CARDELLA (François) (1838-1917) -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1880-1885. Le Conseil colonial | Conseillers remarquables | CARDELLA (François) (1838-1917)



Conseillers remarquables

CARDELLA (François) (1838-1917).

Ce médecin de marine français débarqua à Tahiti en 1866 et quitta le service trois ans plus tard pour ouvrir une pharmacie à l'angle des voies appelées aujourd'hui rue Lagarde et rue du Général de Gaulle. Il habitait une magnifique villa située à l'emplacement de l'actuelle école Kuo Min Tang. F. Cardella fut un conseiller écouté de Pomare V et, comme tel, il contribua à l'annexion de Tahiti en 1880. Il mena dès lors une brillante carrière politique comme chef du parti français, dit catholique. Ce parti possédait des journaux, parmi lesquels le Messager de Tahiti et Les Guêpes, dont Gauguin fut le directeur. F. Cardella domina la vie politique pendant un demi-siècle en tant que président du Conseil colonial, puis du Conseil général, comme maire de Papeete, depuis la création de la commune en 1890, et, à partir de 1904, comme membre du Conseil d'administration.

A Papeete, une clinique et la rue bordant la façade nord du marché portent son nom.

[Dictionnaire illustré de la Polynésie sous la direction de F. Merceron]

Retour en haut de page