Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Les autres institutions de la colonie de 1885 à 1903 -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1885-1903. Le Conseil général | Les autres institutions de la colonie

Les autres institutions de la colonie de 1885 à 1903

LE GOUVERNEUR


Le gouverneur Lacascade et ses collaborateurs

Le gouverneur est un haut fonctionnaire français nommé par décret du président de la République et qui est soumis à l'autorité du ministre de la Marine et des colonies.

Rappelons qu'il s'agit d'un fonctionnaire civil alors que tous les commissaires français sous le Protectorat étaient des officiers, le plus souvent de la Marine de guerre.

LES COLLABORATEURS

Le gouverneur est assisté par deux chefs d'administration (le directeur de l'intérieur et le chef du service judiciaire) et par trois chefs de service (le chef des services administratifs, le chef du service santé et le trésorier-payeur).

Le directeur de l'intérieur joue le rôle le plus important dans l'entourage du gouverneur et ces deux personnages peuvent parfois s'opposer en fonction de leur personnalité respective.

LE CONSEIL PRIVÉ

C'est un organisme consultatif qui émet des avis au profit du gouverneur : il l'aide à prendre ses décisions et il participe à ses actes dans des cas déterminés.

Il est composé de trois fonctionnaires et de deux conseillers choisis parmi les citoyens français ayant plus de trente ans et plus de cinq ans de résidence dans la colonie.

Ce Conseil privé est obligatoirement consulté pour les problèmes les plus importants de la colonie mais le gouverneur n'est pas lié par ses avis.

Ce conseil se réunit également en formation du contentieux administratif chargé de juger les contestations entre l'administration et les citoyens.

[B. Gille. Le Conseil général des E.F.O. Annales du Centre universitaire de Pirae, n° 4]

Retour en haut de page