Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - JULIEN (Gustave) -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1903-1932. Le Conseil d’administration | Les gouverneurs | JULIEN (Gustave)

Les gouverneurs

JULIEN (Gustave)

Né Toulouse en 1870, il fit une carrière d’interprète, puis d'administrateur à Madagascar, avant d'être affecté en Côte d'Ivoire en 1913, puis à Paris où il enseigna la langue et la civilisation malgaches. En 1915, il fut nommé gouverneur par intérim des Établissements français de l'Océanie. Arrivé dans la colonie en octobre 1915, il fut titularisé à son poste l'année suivante. Gustave Julien se révéla un gouverneur efficace et unanimement apprécié. En ces temps de guerre, son action se porta d'abord sur l'organisation d'une économie autonome, la colonie étant privée de liaisons avec l'extérieur. Il fut par ailleurs à l'origine de l'envoi en Métropole de plusieurs contingents de « Poilus tahitiens ». Parallèlement, il multiplia les visites dans les archipels, dressant un bilan des besoins de chacun d'eux et favorisant le développement des écoles et de l'assistance médicale. Lorsque survint l'armistice, le 11 novembre 1918, les E.F.O. affichaient une prospérité qui fut malheureusement balayée par la terrible épidémie de grippe espagnole qui se déclara quelques jours plus tard. Gustave Julien quitta son poste pour raison de santé en avril 1919 et se retira à Paris.

[Dictionnaire illustré de la Polynésie sous la direction de F. Merceron]

Retour en haut de page