Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - René Petitbon. -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1946-1953. L’Assemblée représentative | Les gouverneurs | René Petitbon.

Les gouverneurs

Petitbon René, Gouverneur de la France d'Outre-Mer

Né en 1902. Professeur, puis banquier, il devient préfet de l’Aube en 1944, puis de Constantine en Algérie. Gouverneur des ÉFO de novembre 1950 à septembre 1954, il a tenté de contenir la poussée du RDPT. Il appuie le RPF et l’UDSR comme le révèle sa correspondance. Il passe pour avoir été l’homme de confiance de François Mitterrand alors ministre de la France d’Outre-Mer. À l’époque, ce dernier ne soutenait pas encore Pouvanaa, mais plutôt Alfred Poroi qui avait créé une fédération de l’UDSR, le parti du ministre. Avant son départ, René Petitbon annonce "l'effondrement" du RDPT. Sous son égide, divers travaux d’infrastructure ont été réalisés comme le dépôt d’hydrocarbures de Fare Ute. En octobre 1951, le gouverneur Petitbon remet aux conseillers un projet d'impôt direct car, dit-il, "l'appui financier de la métropole aura une fin". Il s’était interrogé sur l’équilibre futur du budget, compte-tenu des dépenses de fonctionnement qui auraient du mal à suivre les équipements dont le pays était en train de se doter. « Nous devons bannir tout luxe, dit-il, car notre effort doit être à la mesure de nos ressources ». L’assemblée renvoya le projet à plus tard. René Petitbon est décédé en 1965.

[J.M.Regnault]

Retour en haut de page