Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Essai d’implantation catholique aux Marquises -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Les événements marquants | 1824-1880 . La première assemblée législative | 1824-1842 . Le "Royaume des Pomare" | Essai d’implantation catholique aux Marquises

1824-1842 Le "Royaume des Pomare"

Essai d’implantation catholique aux Marquises

S'il convient de rappeler les premières messes célébrées à Tahuata (Vaitahu) par des franciscains, lors du passage de Mendana en 1595, le vrai début de la Mission catholique aux Marquises date d'août 1838. Suivant les directives de Mgr Etienne Rouchouze recommandant de saisir toutes les occasions favorables, le père Cyprien Liausu, préfet apostolique en résidence à Valparaiso, accepte l'offre de Dupetit-Thouars de l'accompagner aux Marquises sur la Vénus. Le 28 avril, les pères Louis de Gonzague Borgella et Dosithée Desvault, accompagnés du frère coadjuteur Nil Laval - frère du père Honoré alors aux Gambier -, s'embarquent à Valparaiso. Le 4 août, la Vénus jette l'ancre dans la baie de Vaitahu. Débarqués le 5, ils célèbrent leur première eucharistie en terre marquisienne le 15 août, le même jour que leurs confrères des Gambier quatre années plus tôt.


Les corvettes au mouillage de Nuku Hiva

Une succession d’échecs

Mgr Rouchouze en personne débarque du The Friends avec sept missionnaires, le 3 février 1839 à Vaitahu. Les Gambier converties, Tahiti et Hawaii fermées à ses missionnaires, le vicaire apostolique entend faire porter tous ses efforts sur les Marquises. Il laisse François de Paule Baudichon et Ernest Heurtel sur place. Avec le père Caret, supérieur provincial, il va implanter la mission à Taiohae où s'installent les pères M. Gracia, S. Fournier et P. Guilmard ainsi que le frère Ruault. Le père Caret reste à Vaitahu et l'évêque rentre à Mangareva le 6 avril.

Le retour à Taiohae du « roi » Temoana, accompagné du pasteur protestant anglais Thomson, rallume la guerre entre les vallées, situation coutumière aux Marquises pour de longues années encore. Ces luttes meurtrières entre iles et vallées vont être la source de grandes épreuves pour la mission, souvent mise en péril. Ainsi, les combats qui sévissent à Nuku Hiva obligent les pères Fournier et Guilmard à quitter Taiohae et à gagner Hakahau dans l'île de Ua Pou en janvier 1840. En avril-mai, Mgr Rouchouze en route vers Hawaii visite les trois premiers postes aux Marquises, et il nomme le père Caret, alors à Ua Pou, préfet apostolique, responsable direct des Marquises, des Gambier et de la Société.

Le 22 novembre 1841, les pères Caret et Fournier, menacés de massacre à Hakahau, sont sauvés de justesse par le capitaine Loby du Rob Roy. En décembre 1841, il ne reste que la mission de Vaitahu à Tahuata, tenue par les pères Baudichon et Borgella, aidés du frère Ruault.

[P. Hodée, chapitre 7, volume 6, Encyclopédie de la Polynésie]

Retour en haut de page