Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Tournage de « Tabou » par Murnau -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Les événements marquants | 1903-1932. Le Conseil d’administration | Tournage de « Tabou » par Murnau

Tournage de « Tabou » par Murnau

Né à Bielefeld, diplômé de l'Université d'Heidelberg, I est à 24 ans, attiré par le théâtre et entre comme élève chez le metteur en scène berlinois Max Reinhardt. On lui doit « Nosferatu le Vampire », 1921, « Le dernier des hommes », et « L'aurore ».


F. Murnau sur le tournage de "Tabou"

Arrive à Tahiti en 1928 avec Robert J. Flaherty, déjà célèbre par la réalisation de Moana, pour y tourner un film. S'installe à Punaauia, dans une propriété occupée par Lord Beauchamp. Les cinéastes cherchent d'abord un site et des indigènes capables de tenir les rôles principaux. Après une croisière de trois mois à bord du schooner Bâli, fixent leur choix sur Bora Bora (voir doc). Là ils trouvent une jeune fille Reri, 16 ans, et Matahi, un excellent danseur. Murnau les entraîne quotidiennement et est surpris de leurs qualités d'acteurs. Peu à peu la population de l'île se familiarise avec les appareils; on installe un laboratoire.

Il en résulta le film « Tabou », retraçant les amours tragiques d'un couple polynésien, une sorte de Tristan et Yseult océanien. Film de très grande valeur, une des dernières grandes œuvres du cinéma muet, qui constitue aussi un excellent documentaire sur la Polynésie française. Antony Bambridge avait été choisi comme régisseur par les cinéastes qui lui laisseront du matériel. Cette coopération à la production de « Tabou » est à l'origine de l'intérêt pris par la famille Bambridge dans le cinéma en Océanie française. Murnau se tua en se rendant à la présentation de « Tabou » en mars 1931.

[Ch. Gleizal]

Retour en haut de page