Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Bonard (Louis Adolphe) -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1824-1880 . La première assemblée législative | 1843 - 1880 Le Protectorat | Les représentants de l’état | Bonard (Louis Adolphe)

1843-1880 Le Protectorat

Les représentants de l’état
Bonard (Louis Adolphe) (1805-1867).

Vice-Amiral français. Cet officier de marine arriva en Polynésie en 1843 et demeura en Océanie jusqu'en 1861.
Il joua un rôle très actif lors de la guerre franco-tahitienne, d'abord comme commandant du navire l'Uranie, puis comme commandant des forces terrestres lors des batailles de Mahaena, puis de Faaa où il fut blessé.
Il échoua lors du débarquement à Huahine, mais, par la prise de la Fataua en novembre 1846, effaça cet échec.
Nommé capitaine de vaisseau, il reçut le commandement de la subdivision navale de l'Océanie, puis de la division navale du Pacifique, comme contre-amiral. Il devait encore s'illustrer dans la colonisation de l'Indochine.
L. Bonard contribua aussi à l'enrichissement de la flore polynésienne en ramenant du Brésil le bananier rio et le manioc, de Ceylan la cannelle et de nouvelles variétés de manguier, d'avocatier, de goyavier ainsi que des plantes ornementales comme le jasmin, le chèvre-feuille et des plants d'hibiscus rouge.

[Dictionnaire illustré de la Polynésie sous la direction de F. Merceron]

Bruat (Armand-Joseph) 0 < Lavaud (Charles) 1 < Bonard (Louis Adolphe) 2 < Page (Théogène) 3 < Gaultier de la Richerie (Eugène) 4 < La Roncière (Émile) 5 < Chessé (Isidore) 6

Retour en haut de page