Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - CURTON (Emile de) (1908-1986). -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1932-1946. Les délégations économiques et financières | Les gouverneurs | CURTON (Emile de) (1908-1986).

Les gouverneurs

CURTON (Emile de) (1908-1986).

Médecin, administrateur, puis gouverneur des Établissements français de l'Océanie (1940-1941), Emile de Curton naquit dans le Cantal. Docteur en médecine en 1932, il rejoignit Tahiti en 1938. Il y occupa successivement les fonctions de médecin-chef à la maternité, puis de médecin-administrateur aux Marquises et aux îles Sous-le-Vent. Membre des Délégations économiques et financières, il fut un des artisans du ralliement des E.F.O. à la France Libre. Nommé gouverneur le 3 novembre 1940, il essaya de surmonter avec fermeté les problèmes politiques et économiques auxquels il était confronté. La chasse aux opposants qui s'ensuivit et les mesures draconiennes qu'il fut amené à prendre allèrent à rencontre de trop d'intérêts locaux (Compagnie française des Phosphates de l'Océanie, commerçants, cadres de l'administration...). Les mécontents obtinrent l'inspection du gouverneur général Brunot qui mit de Curton et ses amis aux arrêts. Expulsé de Tahiti, E. de Curton continua son action au sein de la France Libre. Il fut, après la guerre, ambassadeur de France aux Philippines et poursuivit une brillante carrière administrative. On lui doit « Tahiti 40 », ouvrage dans lequel il décrit avec beaucoup de lucidité la société tahitienne de l'entre-deux-guerres et où il raconte les péripéties du ralliement.

[Dictionnaire illustré de la Polynésie sous la direction de F. Merceron]

Retour en haut de page