Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - La mandature 1984-1986 -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1953-1996. L’Assemblée territoriale | 1984-1996. L’autonomie interne | Les gouvernements

Les gouvernements de l’autonomie interne

La mandature 1984-1986

Rappelons que jusqu’à la réforme de 1990, le président est élu dans un premier temps et dans un second temps, il doit soumettre son gouvernement à l’approbation de l’assemblée.

Le 14 septembre 1984, G. Flosse est élu président par 18 voix contre 5 à F. Sanford et 3 à Peni Atger (il y a eu 2 bulletins blancs parmi les 28 conseillers présents).
Le 18 septembre 1984, le président soumet la liste de ses ministres à l’assemblée qui l’approuve par 18 voix, 1 refus et 7 abstentions. Il présente ensuite les attributions de chacun d’eux.

Alexandre Léontieff
Vice-président
Économie, plan, tourisme, mer, industrie et commerce extérieur

Jacques Teheiura
Éducation et culture, porte parole du gouvernement
Chargé des relations avec la Commission du Pacifique Sud

Sylvain Millaud
Agriculture

Patrick Peaucellier
Finances et affaires intérieures

Edouard Fritch
Équipement, aménagement, énergie, mines

Huguette Hong Kiou
Affaires sociales, solidarité, famille Relations avec l’AT et le CES

Lysis Lavigne
Santé, recherche scientifique et environnement

Georges Kelly
Jeunesse et sports, éducation populaire, artisanat traditionnel

Alban Ellacott
Transports, postes et télécommunications, ports

Michel Buillard
Travail, emploi, formation professionnelle et logement

Une délibération du 11 octobre 1984 adopte le principe d’une indemnité des ministres fixée au double de l’indice 440 des fonctionnaires des cadres territoriaux, soit 640 000 F CFP mensuels. Chaque ministre obtient une indemnité forfaitaire de représentation de 600 000 F annuellement. Il y a une majoration de 60 % pour le président et 20 % pour le vice-président.

La mandature 1984-1986 0 < La mandature 1986-1991 1 < La mandature 1991-1996 2

Retour en haut de page