Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Chronologie générale et sommaire sur le nucléaire -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1953-1996. L’Assemblée territoriale | 1959-1977. L’autonomie « contenue » | Le Centre d’Expérimentation du Pacifique

Chronologie du nucléaire (voir doc)

1er juillet 1946 Essai aérien à Bikini
1er mars 1954 Contamination à Bikini
30 novembre 1956 CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) chargé des études préparatoires aux explosions atomiques
5 décembre 1956 Décret secret créant au CEA un Comité des Applications Militaires de l’Energie Atomique (CAMEA)
Fin janvier 1957 Rapport Ailleret sur le choix des sites
18 mars1957 Le général Ailleret supervise la totalité des essais au sein du groupe mixte Armées-CEA
23 juillet 1957 Choix de Reggane
1er octobre 1957 Bataillon du génie commence les travaux d’aménagement de Reggane
11 avril 1958 Décision gouvernementale de procéder aux essais début 1960
22 juillet 1958 De Gaulle confirme la décision du 11 avril
13 février 1960 Première explosion à Reggane. En tout : 4 essais aériens à Reggane et 13 tirs en galeries dans le Hoggar
24 octobre 1961 Maurice Lenormand interroge le gouvernement au sujet du transfert possible des sites en Nouvelle-Calédonie
27 juillet 1962 Le Conseil de Défense décide la création du CEP
3 janvier 1963 De Gaulle annonce l’implantation du CEP à une délégation d’élus polynésiens
4 février 1963 Vœu de l’assemblée territoriale acceptant le CEP en échange de contreparties en équipements
6 février 1964 Moruroa et Fangataufa loués à l’État par un bail gratuit
2 juillet 1966 Premier tir français dans le Pacifique
24 août 1968 Première bombe H française explose au-dessus de l’atoll de Fangataufa (tir Canopus)
1966-1974 Tirs aériens
Avril 1972 Greenpeace à Moruroa
Juin-juillet 1973 Campagne du Fri contre les essais et manifestations avec le Bataillon de la Paix
5 juin 1975 1er essai souterrain
1975-1996 Essais nucléaires souterrains
Suspension des essais de 1992 à 1995
6 août 1982 Le synode de l’EEPF demande que cessent les expériences à Moruroa, les dépôts de déchets radioactifs dans le Pacifique et la course au nucléaire
6 août 1985 Traité de Rarotonga sur la dénucléarisation du Pacifique Sud
Septembre 1995 Reprise des essais français
29 janvier 1996 Annonce de l’arrêt définitif des essais nucléaires français
25 mars 1996 La France signe le traité de Rarotonga

Chronologie générale et sommaire sur le nucléaire 0 < Des rumeurs et des craintes face aux premiers mensonges d’État 1 < Une annonce toujours retardée 2 < Quand le président de la République finit par annoncer 3 < Compte-rendu de la mission qui a rencontré les autorités françaises fin décembre 1962-début janvier 1963 4 < Reconnaître le fait accompli… et exiger des compensations 5 < Quel loyer pour Moruroa et Fangataufa ? 6 < La décision du 6 février 1964 : une « fausse cession » 7 < L’opposition au CEP de fin 1964 à 1977 8 < Bibliographie : Politique nucléaire et relations internationales 9 < Bibliographie : Les essais dans le Pacifique 10

Retour en haut de page