Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Georges Leboucher -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1953-1996. L’Assemblée territoriale | 1957-1959 . La première autonomie interne | Les présidents de l’assemblée


Les présidents de l'assemblée

Georges Leboucher

Né à Tahiti en 1919, fils d’Albert Leboucher (voir son portrait).

A exercé la profession de greffier au Tribunal de Papeete. Comme son père, il s’intéresse aux médecines douces, ce qui lui vaut une grande réputation. Doué pour les activités artistiques, il est aussi musicien et acteur.

Comme son père, il s’engage dans la vie politique. Il le remplace après sa mort en juin 1955 et comme lui, devient président de l’assemblée du 27 mai 1958 au 20 mai 1959.

Alors qu’il appartenait avec l’UTD à la minorité de l’assemblée, il devient président de cette dernière grâce aux divisions du RDPT. Il considère alors que le pays a choisi une nouvelle orientation politique et s’en prend vivement au gouvernement de Pouvanaa qui exercerait une « dictature de parti ». Il annonce dès le 21 juin 1958 qu’il faudra revoir les institutions. Après l’arrestation du député, il condamne les « tentatives criminelles » de ce dernier.

Lors de l’arrivée du CEP, il s’élève contre les essais nucléaires, mais sans rejoindre l’opposition d’un Céran-Jérusalémy.

Il est réélu conseiller en 1962, mais ne se représente pas en 1967.

Les présidents de l'assemblée 0 < Georges Leboucher 1

Retour en haut de page