Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Hauts-commissaires de la République -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque

Le kiosque

! Vous êtes ici : Histoire de l'institution | 1953-1996. L’Assemblée territoriale | 1984-1996. L’autonomie interne | Les hauts-commissaires

Hauts-commissaires de la République

Alain Ohrel
1935 - 2010
Bernard Gérard Pierre Angeli
1921 - 2007
Jean Montpezat Michel Jau
Né en 1951
Paul Roncière
Né en 1942

Entrée en fonction

Janvier 1983

14 avril 1985

28 avril 1986

28 novembre 1987

31 janvier 1992

17 juillet 1994

Durée du séjour

2 ans 4 mois 1 an 1 an 7 mois 4 ans 2 mois 2 ans 6 mois 3 ans 2 mois
Titre et fonction au moment de la nomination Préfet de Charente (1981-83) Préfet de l’Ain Conseiller d’Etat Trésorier Payeur Général
HC en Nouvelle-Calédonie
Préfet Préfet de Haute Saône
Carrière antérieure Institut d’études politiques de Paris et ENA
Sous préfet
Chargé de mission
Préfet
Ecole nationale de la FOM
Service OM de 1959 à 1965
Préfet du Jura
Ecole nat. OM
ENA
Chargé de mission auprès de J. Foccart
Directeur de cabinet de Billotte, Le Theule et Inchauspé
ENA
Maître des Requêtes au Conseil d'Etat, Directeur du Cabinet du Ministre d'Etat Billotte
Chargé de mission auprès de G. Pompidou
Postes de direction à MEDETOM
ENA
Cabinet de F. Mitterrand
ENA
Carrière postérieure Préfet du Maine et Loire
Conseiller d’Etat
Directeur de la Surveillance du Territoire 1986-1990)
Directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur
Conseil d’Etat TPG à Caen, aux Aéroports de Paris, aux Hôpitaux de Paris Préfet du Tarn et de l’Oise
2009 : directeur de cabinet de P. Devedjian
Secrétaire général à la Mer
Préfet des régions Limousin et Bourgogne
Divers A été le HC qui a mis en place l’autonomie interne A été très populaire en PF Un mémoire inédit de 22 p. consacré à son deuxième séjour en Polynésie   En conflit ouvert avec G. Flosse qui obtient son renvoi  
Citations significatives Si les séances du conseil de gouvernement n’étaient pas couvertes par le secret, elles pourraient fournir la matière à d’enivrantes, voire édifiantes narrations (21 juin 1984 à l’AT) La misère des services de l’État est maintenant patente. Elle est d’autant plus sensible qu’en comparaison, le gouvernement du Territoire et ses services étalent une richesse de moyens étonnante. Non seulement je n’ai pas manqué de fermeté à l’égard de Gaston Flosse, mais j’ai été apparemment le seul à en faire preuve. Dans l’esprit des gens, le fonctionnement des institutions n’est pas compris (février 1992).
Le haut-commissaire doit d'abord être le haut-commissaire des déshérités.
Il vaut mieux que mon successeur vienne. Au moins, il aura la paix pendant six mois (septembre 1994, TPM) Les pratiques institutionnelles locales sont très imaginatives (2 novembre 1994)

Retour en haut de page