Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - -

Sommaire

Le kiosque

La presse de l'époque.

Le kiosque

Histoire de l’Assemblée de la Polynésie française

Le site « Histoire de l’Assemblée de la Polynésie française » a été conçu initialement pour retracer l’histoire de cette institution car il est remarquable de constater qu’une assemblée délibérante tahitienne existe depuis 1824, soit 57 ans seulement après les premiers contacts avec les Européens et 38 ans avant que Tahiti ne soit cédée à la France par Pomare V.

L’Histoire de l’Institution est divisée en autant de chapitres que d’étapes qui ont marqué l’évolution d’une assemblée de chefs vers une assemblée moderne et démocratique en passant par les avatars coloniaux des Conseils, colonial, général ou d’administration. Chaque fois qu’il est possible, l’histoire de l’institution est replacée dans son contexte historique international, national, océanien ou économique et démographique.

Nous ne pouvions cependant nous intéresser à l’institution sans la replacer dans le continuum des Evénements Marquants qui ont façonné la conscience collective.

Ce faisant nous avons mis en évidence des élus locaux ou nationaux, les représentants de l’Etat mais aussi des personnages remarquables sans mandats électifs qui composent la Galerie des Personnalités.

Dans la rubrique Images et Vidéos, la section Images regroupe par ordre d’apparition les illustrations et photographies qui accompagnent les textes. C’est une manière de rendre vivante l’histoire et de mettre en valeur la riche iconographie dont bénéficie la Polynésie : gravures, dessins, peintures à l’époque des contacts puis photographies dès les années 1860/1870.
Les Vidéos ont été choisies pour illustrer la vie quotidienne d’une période ou souligner un fait historique comme, par exemple, le voyage du général de Gaulle en 1956. Elles sont consultables par connexion avec le site de l’Institut de la Communication Audiovisuelle.

Les Documents viennent apporter un complément d’informations aux sujets traités dans les rubriques Histoire et Evénements. Ils proviennent, la plupart du temps d’archives publiques mais aussi d’archives privées, de journaux ou de bibliothèques.

Un présentoir Presse localisé dans la rubrique Kiosque permet de prendre connaissance des journaux de l’époque considérée.

La Chronologie des Assemblées quant à elle, permet un accès direct à la succession d‘événements historiques ou marquants.

Enfin il est possible d’accéder à une vision synoptique des institutions en consultant des tableaux regroupés dans une rubrique Institutions.

Compte tenu de son ampleur et de son ambition ce site a vocation à être en chantier de manière permanente, comme l’histoire l’est elle-même. Il sera enrichi de nouvelles images et bénéficiera de l’éclairage de nouveaux documents.

Remerciements

Ce travail n’aurait été possible sans la confiance que nous ont accordée les présidents de l’assemblée successifs : Edouard Fritch, Philip Schyle et Oscar Temaru.
Il s’est appuyé sur les ressources documentaires d’Institutions :
le Service des séances de l’assemblée de la Polynésie française,
le Service des Archives de la Polynésie française,
l’Institut de la Communication Audiovisuelle ( ICA )
la Société des Etudes Océaniennes ( SEO ).
Nous avons également fait appel à des œuvres collectives de référence :
le Mémorial Polynésien en 6 volumes, dont 5 sous la direction de Bengt Danielsson,
l’Encyclopédie de la Polynésie en 6 volumes, sous la direction respective de B.Salvat, J.Garanger, A.lavondès, P.Y.Toullelan et F.Ravault,
le Dictionnaire Illustré de Polynésie ( DIP ) sous la direction de François Merceron.

Nous avons bénéficié des travaux sur les institutions réalisés par Bernard Gille :
« Histoire des Institutions publiques à Tahiti du XVIII ème siècle à nos jours » CRDP,
« L’Assemblée législative tahitienne 1824/1880 » CRDP,
« Les débats de l’Assemblée législative 1824/1866 BSEO n° 251-252,
« Le mariage franco-tahitien » en collaboration avec P.Y.Toullelan.Polymages-Scoop.
Qu’il en soit ici remercié ainsi qu’Alain Moyrand pour ses « Institutions de la Polynésie française » CTRDP.

Merci également à B.Saura,V.Gleizal, D.Margueron ainsi qu’aux auteurs de l’Encyclopédie dont nous avons publié des extraits : P.de Deckker, N.Gunson, M .Lextreyt, J.L.Rallu, C.W.Newbury, J.F.Baré, P.Hodée et Cl.Robineau.